Marrakech, la ville aux mille contrastes

img_4765

img_4761-1

Photos réalisées au Beldi Country Club

Si c’est votre première visite à Marrakech, « Kech », la cité ocre, nous vous conseillons vivement de ne pas vous limiter à un séjour dans un hôtel-Club qui vous priverait de riches découvertes.

Préférez un vol sec A/R (ou un aller simple) et optez pour un hébergement en Riad afin d’être en totale immersion.

Pensez à effectuer le change dans votre aéroport de départ pour obtenir un taux au plus juste des cours de la monnaie.

Les différents contrôles (douane, fiche d’embarquement à remplir) à l’aéroport (rénové en 2017, son architecture est époustouflante!) peuvent prendre beaucoup de temps, il faudra vous armer de patience (et d’un crayon) avant de pouvoir fouler le sol Marocain…

Question période, la saison idéale pour visiter Marrakech s’étend de septembre à novembre et de mars à juin.

Les mois d’été sont très chauds et les visiteurs…très nombreux!

Quoi que l’on puisse en dire, les mois de décembre à février sont très doux (les températures s’élèvent à 25 en février!) même si les soirées restent fraîches…

Pour se déplacer à Marrakech, sauf si vous êtes un conducteur averti (dans ce cas vous pouvez louer une voiture ou un deux-roues), nous vous conseillons d’emprunter les taxis locaux (les taxis classiques auront plus de mal à sortir du centre ville en raison de la réglementation), les chauffeurs de tourisme ou les tuk-tuk.

Question tarif, vous allez devoir affûter votre force de négociation!

Les tarifs varient du simple au double! (Vous pouvez raisonnablement compter 100 MAD soit environ 10€ pour un trajet aéroport/Marrakech centre).

L’expérience des taxis comporte parfois quelques déconvenues.

Il arrive que les chauffeurs vous déposent à un point qui n’est pas celui d’arrivée soit parce qu’il ne connaît pas précisément le lieu, soit plus couramment parce qu’il n’est pas autorisé à circuler dans certaines rues piétonnes de la Médina.

Sur les grandes artères comme dans les étroites rues du centre, deux-roues, taxis, piétons, calèches se côtoient. C’est surprenant la première fois mais on s’y habitue vite.

Restez tout de même vigilants, le code de la route n’est pas toujours respecté à Marrakech et la circulation s’avère souvent dangereuse!

Vous pourrez probablement vous passez d’un guide à Marrakech, en revanche un plan de la ville et un sens inouï de l’orientation nous paraît incontournable!

Vous devez absolument arpenter les souk pendant votre séjour, terreau du shopping et élément culturel typique.

Ne serait-ce que pour en connaître l’ambiance, humer les épices, et contempler les jolies ruelles.

img_4434-1

Les rues du souk dans la Médina sont sinueuses et bouillonnent de monde, parfois peu éclairées à la tombée de la nuit, vous avez vite fait de vous y perdre et lorsque vous penserez reconnaître le vendeur de babouches repéré à votre arrivée, vous réaliserez qu’ils sont plusieurs centaines à en vendre!

Essayez donc de trouver vos repères autrement…le nom des rues (Derb) n’est pas toujours affiché!

Bien entendu, les habitants vous proposeront leur aide pour vous guider.

Ils connaissent parfaitement le cauchemar labyrinthe que constituent les souks, mais ce qui s’apparente à un service rendu peut parfois attendre en contrepartie d’être rémunéré.

Sachez que la mendicité est réprimandée. En principe vous ne serez pas sollicité par de telles pratiques.

Lorsque vous accordez un pourboire (bakchich en l’occurrence) gardez en tête que le salaire moyen d’un Marrakchi est de 300€/mois.

Cela ne doit pas vous empêcher d’être généreux mais cela donne un repère dans bon nombre de situations!

Question sécurité, vous n’avez pas à craindre, le Maroc applique une politique de surveillance accrue et renforcée et de nombreux policiers en civils sont présents sur les sites touristiques.

Cependant, et comme à peu près partout dans le monde, il est déconseillé de s’aventurer seul dans certains quartiers à des heures avancées de la soirée ou la nuit.

D’un point de vue vestimentaire, évitez les tenues trop dénudées qui pourraient attirer le regard et être malvenues. Les Marocains respectent la liberté des touristes donc il nous paraît essentiel de respecter leurs coutumes et leur culture en évitant toute provocation inutile.

Après cette parenthèse cartographique, rentrons dans le vif du sujet :

Que faire à Marrakech?

Un millier de choses! Tout dépend de la durée de votre séjour et de vos centres d’intérêts, mais nous avons dressé une liste non exhaustive de lieux et adresses que nous avons beaucoup aimé.

Où dormir?

img_4363-1

img_4334-1

Nos riads préférés :

Riad M Mention spéciale pour ce Riad qui  vous séduira aussi bien par son emplacement, sa beauté mais aussi par la sélection d’articles tendance de leur conceptstore

Riad Darkawa by Valérie Barkowski on vient chez Valérie pour la philosophie du lieu et sa véritable personnalité. Des tables d’hôtes conviviales, et la touche déco de sa créatrice. Dormir à Darkawa se transforme en une véritable expérience

Riad de Tarabel luxueux Riad, oasis de végétation au coeur des rues de la Médina, surprenant!

Riad Be Marrakech en plus d’être magnifiquement décoré, le riad à une âme 

Riad Azzouna 13 ou Azouia 44 les chambres sont spacieuces et le décor raffiné

Riad Yasmine pour la beauté du patio (attention s’y prendre à l’avance pour réserver, le lieu est très convoité)

Riad Bab 54 subtil mélange entre modernité et authenticité (possibilité de privatiser le Riad)

La famille lieu calme et décoré avec soin

Riad Dar El Sultan ambiance intimiste dans ce riad traditionnel

Si comme nous, il vous est difficile de faire un choix, rien ne vous empêche de réserver vos nuitées dans des riads différents, entrecoupées par une nuit dans le désert : dépaysement assuré!

Renseignez-vous, de nombreux riads ou hôtels proposent leur propre restauration et des soins à la carte.

Si vous rêvez d’un séjour avec un service de haute qualité, les palaces sont faits pour vous.

Le personnel est irréprochable et aucun détail n’est laissé au hasard. De façon globale, nous pouvons dire que dans les hôtels et les restaurants, les marocains sont très attentifs et soucieux de vous satisfaire.

Ce type de formule est parfait pour les familles car vous y trouverez un confort sur-mesure.

Mais qui dit cinq étoiles, dit coût.

Allez simplement boire un cocktail le soir sur fond de jazz, ou déjeuner au bord de la piscine le midi. Les tables étoilées des grands hôtels valent le détour en terme gastronomique.

Nos palaces préférés :

Hotel Amanjena lieu de démesure, on apprécie particulièrement ses immenses piscines et bassins

La Mamounia institution à Marrakech, connue pour ses évènements privés qui ont vu défiler les plus grandes personnalités.

Royal Mansour véritable bijou architectural, vous serez séduits par ses jardins paysagers (kids club à partir de 4 ans)

Es Saadi Resort hébergement dans l’hôtel cinq étoiles, dans le palace ou dans les villas privatives (Ksars) vous n’aurez que l’embarras du choix. Casino et night club. Classique et sans originalité ce lieu reste néanmoins un palace de qualité

Palais Namaskar le palais est tourné vers le bien-être et tout (cuisine bio, cours de yoga, salle de fitness etc) est pensé pour que vous passiez un séjour à part entière dans ce majestueux palais 

Palais Rhoul and Spa on préfère les extérieurs de ce palais que ses chambres un peu désuètes. Jardins et piscines entourés d’arbres et gazon, idéal pour un brunch dominical à l’esprit « garden party ».

Nos hébergements atypiques préférés :

Terre des Etoiles Eco-lodge dans le désert d’Agafay

img_4680

img_4689

img_4682-1

C’est dans une démarche éthique que Pierre-Yves a conçu ce campement, véritable pari écologique et solidaire.

Il y fait travailler des locaux, utilise l’énergie solaire et exploite autant que faire se peut son potager pour proposer une cuisine équilibrée et savoureuse.

De temps à autre il y organise des évènements culturels auxquels il convie des groupes d’habitants et des groupes scolaires des villages voisins.

Une cohabitation qui semble en harmonie et porteuse de richesse.

Nous avons adoré cette parenthèse insolite et cette expérience unique de rencontres et de découvertes.

Sur place vous pouvez vous prélasser dans le désert d’Agafay dans un calme absolu : idéal pour se ressourcer et méditer (sur réservation des cours de yoga sont proposés).

Les plus intrépides pourront osciller entre excursion en quad ou ballade a chameau.

Question confort Pierre-Yves n’a pas lésiné sur cet aspect, les tentes éco-lodges sont bien équipées (hormis le fait que vous dormiez au beau milieu du désert, vous trouverez exactement les mêmes équipements que dans un hôtel standard excepté le WIFI et Pierre-Yves a fait appel à des architectes et concepteurs d’intérieurs qui ont su rendre le lieu magique) avec ce silence en plus qui vous plongera dans une nuit magique.

Scarabéo Camp dans la même fibre que Terre des étoiles, Scarabeo camp vous permet de dormir au coeur du désert.

Où se restaurer?

Pastillas, briouates, Tajines, couscous, cornes de gazelles, la cuisine marocaine est savoureuse (et calorique) à souhait!

A Marrakech, il n’y a pas que des restos, le repas est convivial et sans chichis. Vous trouverez beaucoup de street food (friture de sardines, soupe d’escargots, soupe harira, Mâakooda (galettes de pommes de terre), pain à la semoule) etc.

On aime ses accents du soleil, composée de menthe, fenouil, Cumin, Safran, cannelle, persil, coriandre, amandes, cardamome, olives, oranges, carottes, dattes, miel (fleur d’oranger ou eucalyptus), boulghour, citron et des viandes comme l’agneau, le poulet, le boeuf, la cuisine Marocaine et plus particulièrement berbère avec ses influences juives nous séduit par sa diversité et sa richesse.

img_4572

Nos tables préférées :

Le jardin Adresse idéale pour un lunch, cuisine marocaine revisitée avec modernité. Il s’agit de la même famille que le Café des épices, le Nomad etc.

La ferme médina Pour son cadre original (ambiance barbecue) et cuisine correcte.

Le salama Mix entre le tradi marocain et une ambiance lounge avec un rooftop qui n’est pas sans déplaire!

La terrasse des épices restaurant, pâtisserie et barbier

Dar Cherifa café littéraire 

Les trois saveurs de la maison Arabe (réservation dans le jardin au bord de la piscine oblige!)

Le foundouk cuisine Marocaine et rooftop

Le Yakout Dar Yakout est une institution de la cuisine marocaine (rooftop et tables au coeur du riad dans un décor romantique)

Al Fassia Gueliz est plus proche de la médina que son frère Al Fassia Aguedal en revanche moins charmant.

La famille pour se sentir comme chez soi et profiter de la belle végétation en plein coeur de la Médina. Victime de son succès, la Famille est devenue le repères des instagrammeurs compulsifs qui se jettent sur leur appareil photo dès qu’un plat est servi…

Si vous fuyez ce genre d’endroit, allez-y ne serait-ce que pour admirer la jolie boutique!

img_4426

img_4457-1

Où boire un thé ou siroter un verre?

Il est plus aisé de boire un thé à la menthe dans Marrakech qu’un bon verre de vin, et encore que…!

Si comme nous vous êtes motivé pour boire un bon verre au soleil couchant, demandez autour de vous, tout le monde détient une adresse secrète et on trouve dans le quartier moderne français (Guéliz) de très bons bars ou restaurants gastronomiques qui servent des boissons alcoolisées. En raison des taxes sur l’alcool, les tables qui servent du vin s’accompagnent de menus imposés souvent assez onéreux.

Parmi les boissons que nous avons adoré : le thé ou le café aux épices et les jus de fruits frais au gingembre, sans oublier les oranges pressées au goût divin.

img_4481-1

img_4409

img_4490-1Photo réalisée au café Nomad

Nos terrasses préférées :

A noter : le wi-fi ne fonctionne pas toujours jusqu’aux terrasses culminantes, profitez-en pour admirer la vue!

Café Nomad pour son emplacement (terrasse avec vue à 360 sur la place des épices) et ses starters à grignoter à toute heure

Café des épices situé près d’une des sorties du souk au pied du marché des épices. Soulagés de vous retrouver sur une grande place à la sortie du labyrinthe, le café des épices vous tendra les bras!

Zwin zwin café pour le panorama qu’il offre et sa cuisine aux influences vegan

Café Atay pour changer des autres terrasses!

Pensez aux cafés des musées (café du Musée Boucharouite, le café/restaurant des jardins de Majorelle) ils jouissent d’un super emplacement et sont moins fréquentés qu’on ne l’imagine!

Quelles visites retenir?

img_4417

img_4391

img_4414

Le Palais de la Bahia en plein coeur de la médina, mosaïques aux couleurs flamboyantes et lumineuses. Ce lieu arbore tout ce qu’on peut attendre d’un palais. Magique et incontournable!

Maison de la photographie Musée d’archives photographiques sur le Maroc

Musée Boucharouite pas de site officiel pour ce récent Musée qui s’articule autour des tapis du même nom (boucharouite = bouts de chiffons). Plus généralement c’est un lieu d’art populaire

Le jardin secret pour une visite hors du temps dans ces jardins exotiques en plein centre de Marrakech. La visite est payante

Place Jemaa El Fna + Mosquée Koutoubia est le point d’ancrage de toute la ville. Impossible de passer à côté de la place Jemaa, elle représente un lieu stratégique de la culture et du commerce. Connue pour ses vendeurs d’oranges pressées, ses charmeurs  de serpents, ses démonstrateurs de singes, tatoueuses de hénné etc. Le soir la place est un spectacle à ciel ouvert : percussionnistes et autres joueurs d’oud sont là pour animer et perpétuer le folklore!

Chutes d’Ourika Comptez une journée entière pour faire cette excursion. Le trajet A/R prend environ 3H00. Sur place : les chutes se situent au pied de l’Atlas. Le site est parfait pour trouver fraîcheur et nature. C’est mieux d’avoir de bonnes conditions physiques pour parcourir le site. Attention les marcheurs, n’y allez pas en sandales, le sol est réputé glissant et quelques accidents ont été recensés.

Personnellement nous n’avons pas eu le temps de visiter ce site. Probablement aussi car beaucoup de Marrakchis nous ont « survendu » l’endroit, on a pensé « Y’a un lézard! » : soit ils sont commissionnés pour nous emmener faire une balade à dos de chameau, soit on va se retrouver noyés parmi un afflux de touristes. Mais selon le mode de visite, il semblerait que le site demeure charmant et dépaysant!

Place des épices Célèbre place qui accueille un marché d’épices à l’origine. Désormais on y retrouve aussi tout un tas d’articles dont les fameux paniers à messages.

img_4402

img_4477Photo réalisée depuis la terrasse du café Nomad

Jardins de Majorelle + Musée Yves Saint Laurent Comme tous, on a eu une irrésistible envie de se bousculer aux jardins de Majorelle. Le bleu et le jaune qui ornent les murs des jardins sont uniques. Ils sont beaux. Mais voilà : les jardins ne sentent pas que bon le Jasmin, ils sentent aussi et surtout l’arnaque. Une queue interminable devant les guichets vous annoncent que vous êtes bien arrivés sur le site.

Le monde que vous voyez à l’extérieur se retrouve forcément à l’intérieur vous me direz!

Pendant la visite, difficile de circuler tant il y a de touristes. A peine de quoi profiter de ces jardins qui manquent cruellement d’entretien, quant aux murs et leurs fameuses peintures « Majorelle » c’est à se demander si ils ont été repeints depuis que Majorelle est passé par là!

Bref, comme tous les touristes, on s’est plantés là, pour photographier les murs bleu klein, on a eu nos photos un peu comme un trophée (il fallait bien une récompense après ces longues minutes d’attente!).

Pour finir, nous nous sommes installés au restaurant du Musée (j’aime bien le concept : payer un droit d’entrée dans les jardins pour aller dépenser son argent dans le restaurant et la boutique). Plus sérieusement, nous avons  été quelque peu déçus mais c’est à faire au moins une fois dans sa vie!

img_4570

img_4571-1

Le 18 Marrakech Résidence d’artistes

La Mosquée Ben Youssef Madrasa plus que la Mosquée (dont l’accès est résérvé aux musulmans) est adossée à l’école coranique (et accessoirement la plus grande université théologique musulmane du Maroc) dont l’architecture arabo-andalouse fait partie intégrante du patrimoine à Marrakech

Palais El Badi planté d’orangers et aux remparts « rouge marrakchi », le Palais El Badi demeure l’un des plus grands Palais du Royaume

Musée Dar si Saïd (Musée d’Art Marocain)

Où prendre soin de soi?

img_4767Photo réalisée au Spa du Beldi Country club

Ce serait dommage d’aller à Marrakech et de repartir sans avoir profité du savoir-faire marocain pour faire un hammam traditionnel.

Les marocaines sont des reines de beauté, elle perpétuent les méthodes naturelles et reconnues bienfaitrices (gommages au rasshoul, massages l’huile d’Argan, savon noir etc).

Nos espaces beauté préférés :

Spa de l’Hôtel Beldi Country club doté de cabines duo et d’une salle de repos agréable. On retiendra surtout le cadre exceptionnel du Beldi (roseraies à perte de vue et allées verdoyantes). Demandez après votre soin que l’on vous serve votre thé au bord d’une des nombreuses piscines naturelles. Repos garanti!

Les jardins de la Koutoubia spa Carita qui offre les services d’un hôtel de luxe

Royal Palm Marrakech spa Clarins, le cadre est merveilleux!

Spa du Riad El Fenn pour son accueil et son cadre!

Faire son shopping à Marrakech

img_4493-1

img_4954Photo réalisée chez Chabi-chic

Outre le fait que les Marrakchis eux-même vous envoûteront autant que possible pour que vous achetiez leurs perles artisanales, vous aurez vous-même du mal à ne pas faire dépasser le poids en soute autorisé tant il y a de belles choses à ramener.

Je ne vous parle pas des fantaisies de basse qualité, non, à Marrakech beaucoup de jeunes designers ont élu résidence et entendent bien utiliser le savoir-faire des artisans locaux (travail du cuir, céramiques, tissage, vanneries etc) et adapter le style berbère pour ethniciser le style des plus occidentaux d’entre nous.

Max & Jan Deux hommes derrière ce concept store (l’un est belge, l’autre suisse) au style improbable. Des tenues traditionnelles telles que djellabas mixées avec un style street wear. Un pari audacieux mais pour le moins réussi!

33 rue Majorelle située à deux pas des jardins, le « 33 » est un concept store qui réunit les créateurs les plus en vogue du moment. Haut lieu du design, le 33 à un espace réservé à l’ameublement et la déco, un espace bijoux/accessoires, un espace kids (jouets, vêtements (dont les adorables pyjamas et ponchos de bain brodés de Chez Zoé puis un espace chaussures/vêtements pour hommes et femmes.

Chabi-chic en ville ou au Beldi country club, Chabi-chic c’est le raffinement et la modernité. Du sachet de thé à la bougie en passant par les belles céramiques, on a envie de tout emporter!

Verre Beldi Impossible de passer à côté des verres Beldi, des verres de votre hôtel, des marchands des souks, des restaurants, le verre Beldi se décline en carafe, bougie, et on le trouve dans toutes les tailles, il se remarque par son transparent teinté de turquoise. 

Une soufflerie de verres Beldi peut se visiter au Beldi country club.

Zou & co la petite boutique dédiée à l’art de la table et la déco d’intérieur (vaisselle, coussins, plaids) un joli choix!

Soufiane Zarib situé juste à droite en sortant du café des épices, Soufiane Zarib a une petite échoppe de « démonstration » de tapis. Le grand showroom se situe à quelques mètres de là. Tapis beni ouarain, Azilal, Boucherouite ou encore Kilim, Soufiane a le flair pour les tendances et a déjà collaboré avec de grands noms français (Sarah Lavoine, MERCI concept store etc).

Marrakshi life pour ses combinaisons, ses kimonos, tuniques en lin rayé. Pour un syle Marocain discret et raffiné. Mention spéciale pour les pièces réalisées « handmade » de la fabrication du tissu à l’assemblage des pièces.

Si Marrakech prend parfois les allures d’une ville anachronique avec ses aménagements et son tumulte, c’est néanmoins ce qui la rend toujours aussi dépaysante, envoûtante et enchanteresse.

Le problème avec Marrakech, c’est qu’on meurt d’une seule chose : y retourner au plus vite!

24 février 2018 État Poster un commentaire Modifier